Et pour aller plus loin…

Et pour aller plus loin…

La surélévation est un moyen pertinent et vertueux pour valoriser le parc immobilier existant et créer des logements.

 

Ce moyen permet, en partie, de répondre aux constats et enjeux de la société :

  • manque et besoin urgent de logements dans des endroits où le foncier est inexistant (demande supérieure à l’offre, tension sur les prix et éviction de l’accession à la propriété pour de plus en plus de ménages)
  • parc immobilier français ancien et énergivore (par exemple 80% des copropriétés  ont été construites avant 1974)
  • envolée des prix de l’énergie depuis dix ans (ressources limitées et non renouvelables)
  • étalement urbain à contenir car :

- destructeur d’espaces naturels et agricoles (en France, environ 30 000 ha/an disparaissent rien que pour le logement et infrastructures annexes)

- oblige ceux qui habitent loin de leurs emplois à prendre leurs voitures, créant bouchons, surconsommation et pollution

- cher en nouvelles infrastructures qui sont longues à financer et difficiles à déployer (voiries et réseaux divers, transports en commun, entretien, gestion, etc.)

 

La surélévation (sans oublier l’extension et la division parcellaire ) est une solution rapide et viable pour la création de logements, et autres, où le foncier est inexistant et la demande forte et soutenue.

Solution réaliste limitant les impacts et coûts de l’étalement urbain.

 

Pour la rénovation énergétique des bâtiments existants, mal isolés, chers en consommation d’énergies et polluants, de nombreuses obligations envers les propriétaires immobiliers ont déjà vu le jour, et ce n’est qu’un début :

  • Grenelle 1 et 2, Plan Bâtiment, lois fixant des objectifs pour 2020 : réduction de 38% de la consommation d’énergie dans les bâtiments existants et de 50 % pour les gaz à effet de serre, porter les énergies renouvelables à 20% de la consommation d’énergie finale, etc.
  • Au niveau international, engagement de la France de réduire par quatre ses émissions de gaz à effet de serre entre 1990 et 2050
  • Diagnostic de Performances Energétiques (DPE)  pour les biens à vendre ou à louer
  • DPE ou audit énergétique pour les copropriétés, de plus de 50 lots, chauffées ou refroidies collectivement incluant : plan travaux, préconisations chiffrées visant à l’amélioration de la performance énergétique du bâtiment et une meilleure gestion des équipements
  • Norme RT 2012 pour les travaux neufs et ceux sur existant
  • Normes à venir de plus en plus contraignantes
  • Certificats d’Economie d’Energie
  • Loi transition énergétique
  • Etc.

Les propriétaires immobiliers sont globalement favorables sur les principes mais, mis à part trouver les bons intervenants et exécutants, une problématique de taille s’impose : le financement…

 

Malgré des possibilités d’emprunt à taux zéro, les Certificats d’Economie d’Energie, les Contrats de Performance Energétique,les réductions d’impôts sur les travaux d’économies d’énergies, etc., il faudra toujours débourser des sommes importantes que tout le monde n’a pas…

 

La surélévation permet de dégager des liquidités.

Tout comme l’extension et la division parcellaire. C’est un levier financier conséquent répondant aux contraintes de chaque mono-propriétaire et de chaque copropriétaire.

Les leviers et bénéfices financiers générés par la surélévation pourront financer la rénovation énergétique et la valorisation des constructions existantes dans leur totalité, tout en construisant des espaces de vie supplémentaires, ou autre. Ceci dans des secteurs où le marché immobilier est tendu.

 

Les toits peuvent être également réaffectés, pour créer un espace de vie ou de services commun accessible et partagé par les habitants d'un immeuble, pour différents projets et utilisation (détente, loisirs, lien social, etc.). Végétalisation, potagers, ruches et autres espaces naturels peuvent y trouver leur place faisant ainsi office de poumons verts pour la ville.

                                                                                                                                                    

Le développement des droits à construire résiduels, en particulier par la surélévation, est une solution parmi d’autres à vocation globale et vertueuse.

 

Participer à la densification du bâti existant, à la densification urbaine, respectueuse, concertée et mesurée, c’est devenir un acteur responsable pour la vie de la Cité.

 

La densification est d’actualité.

 

Deviendrait-t-elle une nécessité d’intérêt général ?

 

« Dans la vie il n'y a pas de solutions, il y a des forces en marche : il faut les créer et les solutions suivent. »

Antoine de Saint-Exupéry